Actualités et opinions
Le défi du changement

Ce mois-ci, dans « Les experts prennent la parole » : Alberto Almar, PDG de CPM Expertus Field Marketing en Espagne. Alberto travaille chez CPM Expertus depuis plus de 16 ans et cumule plus d’une vingtaine d’années d’expérience dans le marketing terrain.

 

Ce que nous faisons aujourd’hui pour améliorer demain

De nombreuses études de tendances évoquent la nécessité d’observer le monde d’un point de vue omnicanal. Pour ceux d’entre nous qui ne font pas partie de la génération Y, cela signifie que nous devons reconnaître la convergence des domaines du physique et du numérique (ce que l’on appelle le phygital, contraction de physical et digital), comprendre que certains concepts comme la crédibilité et les recommandations dépendent aujourd’hui d’Internet et que les mots souplesse, flexibilité et service ont pris un tout autre sens depuis l’arrivée d’Amazon.

Malgré la croissance du e-commerce, la vente dans les environnements physiques demeure essentielle. Certains facteurs tels que le prix et la commodité (la possibilité de livraison gratuite, les facilités de retour) coexistent avec le grand combat contre l’abandon du panier d’achat. Les transactions interrompues par peur de frais cachés, par manque d’information ou par besoin de réflexion sur la décision d’achat viennent confirmer que les aspects tels que la prescription et la présentation de la production constituent des facteurs décisifs.

 

Quels sont les défis du marché espagnol pour une entreprise spécialisée dans l’externalisation commerciale ?

 

Malgré une timide reprise économique, la précarité du travail dans le secteur coïncide avec un besoin croissant de faire appel à des profils professionnels pour représenter les marques : prestation impeccable, excellente capacité d’argumentation, grands talents de négociation et service à long terme. Et comme l’expérience d’achat est presque aussi importante que l’achat lui-même, une représentation exceptionnelle des valeurs de la marque devient quelque chose d’extraordinaire.

 

Les demandes de nos clients ont changé et le comportement des consommateurs a évolué, c’est indéniable. Par conséquent, il est surprenant de constater, en dépit de nombreuses années de discussions sur le management, qu’aucun engagement véritable n’a été pris quant au management des talents.

 

S’engager dans la gestion des talents, c’est :

 

  • Attirer les personnes en générant une proposition de valeur

De la valeur pour qui ? Pour tout le monde : équipes, entreprise, clients et distributeurs.

Une proposition digne de ce nom doit tenir compte des différentes motivations au sein des différents groupes et générations, comme la génération Y, les baby-boomers ou les « knowmads », afin d’étendre les possibilités de collaboration grâce à des techniques telles que cloud working et enrichir le marché du travail avec de véritables plans de carrière.

 

  • Accroître la rétention en mettant en place de nouvelles méthodes de gestion et d’encadrement des équipes

L’engagement et l’implication ne s’obtiennent pas sans effort. Pour créer des connexions entre une entreprise et une marque, il est nécessaire de tisser des liens forts. Et bien que le processus commence avec le prestataire de services, le véritable succès vient de l’implication de nos clients dans leur développement.

 

  • Rejoindre la transformation numérique

Si elle est en théorie destinée à aider les gens, la technologie peut être implacable avec les entreprises. Elle requiert le remaniement de certaines méthodes de travail considérées jusque-là comme l’essence même de notre fonctionnement. La réussite repose sur l’intégration de processus opérationnels et relationnels pertinents et extrêmement utiles. L’objectif clé est de faciliter le processus d’adhésion des employés, leur apprentissage, leur communication avec l’entreprise et la réalisation de leurs activités quotidiennes.

 

En bref, s’engager dans la gestion des talents revient à offrir aux employés des avantages concrets qui auront un impact direct sur la qualité du travail effectué et permettront, par conséquent, d’améliorer les résultats commerciaux de nos clients.

 

Chez CPM, nous avons pour mission de générer un impact sur la vente des produits de nos clients. Pour cela, nous agissons sur le sell-out ou le sell-in, que ce soit en face à face ou par téléphone, de façon permanente ou tactique. Différentes solutions sont déployées : force de vente – chefs de secteur ou promoteurs des ventes –, équipes de merchandising, ambassadeurs de marque ou formateurs spécialisés, entre autres. Si l’adoption d’une approche axée sur les résultats nous conduit à vouloir mesurer l’impact sur notre activité, la création de valeur réside véritablement dans la génération des idées et influences, et le moteur principal de notre cœur de métier reste… les personnes.

PartagezShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Tags


Top