Actualités et opinions
Vers la fin de la file d’attente : bonne ou mauvaise nouvelle ?

11 minutes c’est le temps passé par chaque consommateur français lors du passage en caisse. Le queueing représente donc un enjeu majeur pour les consommateurs, mais aussi pour les distributeurs et les marques.

 

L’attente en caisse est une étape très importante dans le parcours d’achat du client, et peut être un facteur de satisfaction autant que d’insatisfaction. Depuis plusieurs années, la grande distribution a mis en place des initiatives visant la réduction du temps d’attente. On y retrouve les caisses automatiques dites « caisses minute » où le client peut lui-même biper ses articles, les «scannettes» permettant d’enregistrer les articles avant de les mettre dans le chariot, mais aussi la file unique et les caisses mobiles ou les applications de file d’attente virtuelle comme Jefile. Les dernières tendances venues d’Asie nous présentent aussi le futur du retail avec des boutiques sans caisse comme BingoBox.

 

En vrai, à quoi ressemble l’attente en 2017 ?

 

50% des Français utilisent leur téléphone en magasin pour comparer des prix, utiliser des applis ou faire passer le temps d’attente en caisse. Le digital multiplie les possibilités de gagner du temps et de répondre ainsi à l’impatience grandissante des consommateurs. Le « waitertainment » est devenu l’outil de diversion préféré des endroits où on est censé faire la queue.

Mais ce sont les marques présentes en caisse qui voient le revers de la médaille. Attendre en caisse est un moment intermédiaire entre deux actions bien précises : la recherche de produits et le paiement. Alors, entre ces deux actions, les consommateurs cherchaient toujours à s’occuper et se laissaient tenter par les confiseries, magazines et autres achats d’impulsion placés à cet endroit stratégique. De nos jours, les shoppers et leurs enfants (!), les yeux rivés sur leur téléphone, ne prêtent plus attention aux présentoirs devant eux. Même les enfants, une cible facile, sont plus attirés par les jeux sur les portables.

 

Comment faire pour attirer l’attention ?

Suite à ce changement de comportement des consommateurs et leur dépendance au digital, les ventes de chewing-gum ont chuté de 10% les deux dernières années. Les anciens présentoirs ne sont plus au goût des consommateurs et une révolution s’impose. Par exemple, dans le magasin Carrefour de Villiers-en-Bière, la catégorie, clairement délimitée, est revenue dans le rayon Confiserie (voir photo).

 

chewing gum rayon confiserie

 

Pendant l’attente en drive, c’est l’animation commerciale qui fait de la diversion pour les clients. CPM France prends en charge ces animations pour Danone Frais et sa marque Actimel, dans les drives E.Leclerc. Quoi de mieux que d’essayer un nouveau produit en attendant sa commande ?

 

animatrice CPM devant un drive

 

Et si on pouvait gagner de l’argent en attendant ? Sur le continent américain, l’attente représente un emploi comme tous les autres. L’entreprise Same Ole Line Dudes emploie des personnes patientes qui sont prêtes à attendre des heures à la place de quelqu’un d’autre. Ce business est tellement fleurissant que l’entreprise propose désormais d’autres services additionnels comme l’achat et la livraison…

PartagezShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Tags


Top